Accueil Qui suis-je ? La méthode Eye San Séance
Presse & témoignages
La sécheresse oculaire et la vision
Elle se manifeste par l'incapacité à produire assez de larmes pour assurer le confort de l'œil. Incommodante, la sécheresse oculaire peut devenir très douloureuse. Elle a aussi une répercussion sur la qualité de la vision, les personnes soufrant de sécheresse oculaire peuvent voir leur acuité visuelle diminuer de un à deux dixième.


Le manque de larmes peut être dû à la prise de médicaments (+ de 50% des cas : somniferes, tranquillisants, antidepresseurs, antihistaminiques, contraceptifs oraux) mais aussi à des dérèglements hormonaux, à la pollution et à la climatisation. L' œil ne produit plus assez de larmes ou leur composition altérée provoque une évaporation trop rapide. L'excès de travail sur ordinateur peut lui aussi, etre à l'origine de ces troubles car il provoque une diminution du nombre de cillements (jusqu'à 7 fois moins) ce qui favorise l'évaporation du film lacrymal.
Le traitement médical consiste habituellement à instiller des gouttes oculaires appelées 'larmes artificielles' dans les yeux (preferez celles sans conservateur), afin d'humidifier les yeux. Les larmes artificielles apportent un soulagement local, mais de courte durée, qui ne solutionne pas le problème de la sécheresse oculaire d'un point de vue systémique.

Prévention par l'alimentation

L'eau: Boire 1.50 l par jour d'eau peu minéralisée (moins de 300 mg/L) dont un verre au moins le matin à jeun ( le liquide lacrymal contient près de 99% d'eau). Vous pouvez filtrer l'eau du robinet avec une carafe à filtre afin de diminuer son titre hydrotimétrique. Ne pas garder cette eau plus de 12h afin d'éviter la prolifération bactériologique.

L'alimentation joue un rôle essentiel dans la quantité et la qualité des larmes. Veillez à absorber suffisamment de vitamine E, de Zinc, de vitamines du groupe B (B6, B12, ..) et des oméga 3. Une alimentation riche en acides gras essentiels polyinsaturées oméga-3 permet de prévenir l'apparition du syndrome des yeux secs. L'oméga-3 est un acide gras dit "essentiel", car l'organisme humain en a absolument besoin mais ne peut le produire lui-même. L'idéal est de consommer sous une forme ou une autre, l'équivalent de deux à trois cuillère par jour d'un mélange d'huiles première pression à froid contenant des oméga-3 : huile de colza, de lin, de noix, de germe de blé (huiles qu'il ne faut pas chauffer car elles deviennent alors nocives) et aussi, poissons, fruit de mer, œufs, algues..... Pour un apport optimal, il faut toujours associer les oméga 3 à une autre famille d'acides gras, les oméga 6 (huile d'olive, de tournesol, de mais, de bourrache, de sésame, ..). Il faut compter 3 fois plus d'oméga 6 que d'oméga 3 .